google-site-verification: google5430653b1f03238c.html

30/03/2011

Ni Pauvre Ni Soumis 44 : les politiques d'Etat nous mettent à terre

Le mouvement Ni Pauvre Ni Soumis a manifesté fortement et spectaculairement samedi 26 mars sur la Place Royale de Nantes.

IMG_3695wjpg.jpg
Deux cents manifestants se sont rassemblés pour crier leur colère face à « des politiques d'Etat qui nous mettent à terre » (nom de l'opération). Les manifestants se sont jetés à terre pour montrer leur ras le bol. Impressionnant !


L'ensemble des rues adjacentes à la Place royale ont été « bloquées » et les passants ont du se frayer un passage entre les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante et les autres militants qui étaient au sol. Les fauteuils roulants, les cannes d'aveugles, les cannes anglaises jonchées sur le sol traduisaient le caractère inacceptable des mesures prises par l'Etat, qui pénalisent directement les personnes en situation de précarité sanitaire et sociale !


Le gouvernement a décidé de faire des économies sur les personnes les plus en difficulté.
Une politique d'injustice sociale affirmée!


Les responsables associatifs ont ensuite pris la parole pour expliciter notre combat depuis la manifestation historique sur l'Elysée du 27 mars 2008.

 

Ils ont dénoncé un « bien triste » anniversaire et rappelé que notre action s'inscrivaient dans la défense des droits humains.
Il est inacceptable de laisser durablement sous le seuil de pauvreté des personnes en raison de leur handicap ou de leur état de santé. Le constat fait est alarmant : la crise de la solidarité touche d'autant plus les plus démunis, augmentation du taux de chômage, précarité de l'emploi accrue, augmentation du prix des produits de première nécessité, franchises médicales, difficultés d'accès aux mutuelles, au logement..... Témoignage sur le fait que les ressources des personnes dépendent de leur conjoint.

 

« Ni pauvre, ni soumis » a crié la création d'urgence d'un revenu d'existence à hauteur du SMIC brut avec cotisations  et un réel accès au travail pour ceux qui peuvent travailler !



Et le combat de « Ni pauvre, ni soumis » rejoint le combat d'autres personnes vivant sous le seuil de pauvreté : sans emploi, travailleurs pauvres, etc. Les manifestants ont accueilli le bus du Droit Au Logement (DAL) qui sillonne la France pour que le droit au logement soit un  droit réel et non plus une fiction. Prise de parole commune, convergences des luttes. Tous ensemble, oui!



Il est urgent de poursuivre nos actions pour que la question des ressources des personnes ne pouvant pas ou plus travailler fasse partie intégrante des débats à venir,
lors de la prochaine conférence nationale du handicap en juin 2011 et lors des campagnes présidentielles et législatives de 2012.

 

 

 

09:42 Publié dans K.Actions locales | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : npns, ni pauvre ni soumis, handicap, précarité, solidarité | | |  Facebook

Commentaires

si ont me surprime les remboursements de transport
je suis mal voyante transplanté jai
besoin d'une personne accompagnatrice??? je ne me fait plus
suivre?? sa coutera plus chère??
je vêt voir le président de la
république??
que les la qui me soutiène vienne
avec mois
Sylvie phèlippeaud

Écrit par : phèlippeaud | 01/04/2011

Très triste, cette image, je ne peux pas croire comment certaines personnes se comportent avec les personnes handicapées.

Écrit par : Bet365 | 09/07/2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 00 h - 23 h (Europe/Paris).